clé coincée dans la serrure

Clé cassée dans la serrure : que faire ?

Une clé cassée peut parfois vous gâcher toute une journée. Cet objet est en général solide et résistant, mais au fur et à mesure de son utilisation, il peut se fragiliser.

Vous vous retrouverez donc à un moment donné avec une clé cassée et tout le désagrément que cette situation peut causer. Vous vous trouvez par exemple dans l’impossibilité de rentrer chez vous le soir ou de quitter la maison le matin.

Aussi, pour vous aider, nous allons vous donner quelques techniques pour vous sortir assez vite de cette situation, même si on vous conseille toujours de faire appel à un professionnel pour un résultat plus rapide et plus efficace.

Retirer la clé par vos propres moyens

Il est évident qu’il faut retirer le bout de clé manquant de la serrure afin de pouvoir utiliser d’autres copies de la clé ou d’en fabriquer une autre.

Le premier réflexe : déverrouiller la porte

Avant toute chose, il faut comprendre que vous avez toujours intérêt à ce que la porte soit déverrouillée. C’est seulement ainsi que vous pouvez démonter complètement la serrure, le recours ultime lorsque vous aurez épuisé en vain les différentes possibilités.

Ainsi, si la porte est fermée à clé et qu’un bout de celle-ci est resté dans la serrure, enfoncez la partie à votre disposition dans la serrure et tournez la clé pour déverrouiller avant de tenter quoi que ce soit.

Faites-le tout de suite parce que dans vos prochaines tentatives pour retirer le bout manquant, vous pouvez aggraver la situation.

Le deuxième réflexe : la position de base

Dans la plupart des serrures modernes et spécialement dans les serrures à goupilles, la clé ne peut sortir que si elle est positionnée dans la position de base.

Vous devez donc vous assurer que c’est le cas et tourner la clé dans le cas contraire. Vous pouvez utiliser la partie de la clé à votre disposition, un tournevis ou n’importe quel autre moyen. Normalement, la clé ne devrait présenter aucune résistance lorsque cette position de base est trouvée.

Retirer le bout manquant de la serrure

Si vous avez un bout qui dépasse, il suffit parfois d’utiliser une pince à épiler ou un autre objet pointu comme un trombone déplié, une tige en acier ou même une tête d’épingle, pour retirer la clé cassée de la serrure.

C’est lorsque rien ne permet d’agripper ce bout manquant que la situation peut se compliquer.

L’aimant

La force magnétique de l’aimant, à condition qu’il soit assez puissant, peut faire votre bonheur. Introduire un peu de lubrifiant dans le cylindre peut aussi aider la clé à coulisser plus facilement. Vérifiez aussi si quelques goupilles sortent.

Elles peuvent en effet empêcher le bout manquant de sortir. Dans ce cas, vous devez les repousser avec un objet pointu et les tenir ainsi lorsque vous allez utiliser l’aimant pour retirer la clé.

Repousser la clé de l’autre côté

Si votre porte est ouverte, enfoncer une tige de l’autre côté, si par chance les deux parties du cylindre communiquent, ce peut être la solution. Il suffit dans ce cas de trouver une tige assez fine ou une épingle assez longue et de l’introduire dans la serrure de l’autre côté de la porte.

Utiliser une colle

Cette méthode n’est pas très conseillée, mais puisque les alternatives semblent s’amenuiser, elle pourra toujours servir. Le risque, c’est que la colle puisse se répandre et atteindre d’autres parties des mécanismes et rendre la serrure inutilisable par la suite.

Ainsi, pour utiliser la colle, il suffit de l’appliquer sur l’autre partie de la clé ou sur une tige en métal, puis de l’enfoncer dans la serrure. Utilisez de la colle forte, de préférence destinée aux métaux et respectez le temps de séchage. Retirez ensuite doucement la tige en espérant que le bout manquant la suive.

Le kit extracteur de clé cassée

Effectivement, cet outil existe si vous ne le savez pas encore. Il est vendu dans les magasins de bricolage, en grande surface ou sur internet.

Pour l’utiliser, il suffit d’abaisser les goupilles grâce à l’outil destiné à cet effet, puis tout en maintenant les goupilles dans cette position, d’introduire l’ardillon pour accrocher et retirer le bout manquant de la serrure.

Le dernier recours : retirer la serrure

Si vous avez la chance d’avoir pu ouvrir votre porte, il ne vous sera pas difficile de retirer la serrure. Seulement, cela signifie que vous êtes prêt à changer le barillet ou la serrure en entier. Vous devez alors passer dans un magasin de bricolage très vite pour en acheter un neuf.

Si votre porte n’est pas ouverte et que vous avez épuisé toutes les idées pour retirer ce bout manquant, vous pourrez alors tenter quelques techniques plus radicales comme enfoncer un tournevis, quitte à utiliser un marteau pour l’enfoncer plus profondément afin de tourner la clé.

Cependant, vous devez être conscient que vous allez détruire irrémédiablement votre serrure.

Faire appel à un professionnel

Pour un moindre tracas et plus d’assurance, faire appel à un professionnel est le meilleur choix qui s’offre à vous lorsque vous avez cassé votre clé dans la serrure.

Un serrurier saura trouver une solution plus rapide comportant moins de risques. En plus, ce dernier peut vous fabriquer très vite un double de votre clé si nécessaire, même si celle que vous avez cassée était votre seule exemplaire. Il donnera aussi son avis sur la qualité de la serrure et sur un éventuel remplacement si c’est nécessaire.

Si vous êtes dans la région, n’hésitez pas à faire appel à notre service de serrurerie à Montpellier.

Ce qu’il ne faut surtout pas faire

Il ne faut pas utiliser des méthodes qui risquent de détruire la serrure, sauf en dernier recours. En effet, plus vous insistez sur des méthodes radicales et plus vous risquez de tout détruire. Et pourtant, il est possible que le serrurier dispose d’une méthode plus simple et plus efficace pour ouvrir la porte.

Ensuite, il ne faut pas négliger votre sécurité. Assurez-vous par exemple d’avoir en main un barillet de remplacement dans l’immédiat avant de démonter votre serrure, sauf si votre porte se ferme déjà bien sans cette serrure grâce à d’autres verrous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *