string(3) "123"
Installation chaudière

Installation de votre chaudière : tout ce qu’il faut savoir

Pendant la saison hivernale, la chaudière est l’élément primordial qui permet de vous tenir au chaud dans votre maison.

Parfois, il arrive que certains logements ne disposent pas de chaudière, car elle n’est pas encore installée. D’autre fois, il arrive que cet appareil générateur de température soit défectueux et nécessite un changement.

Dans les deux cas, l’installation d’une nouvelle chaudière nécessite une bonne préparation avant d’être concrétisée. Découvrons ce qu’il faut savoir sur l’installation d’une chaudière.

Comment fonctionne une chaudière ?

Une chaudière, ou plus communément appelé chauffage central, est un appareil qui consiste à produire de la chaleur (et dans certains cas de l’eau chaude sanitaire) afin de réchauffer votre logement.

Il existe plusieurs types de chaudières, mais leur système se base sur le même principe de combustion qui permet d’actionner le mécanisme.

Un combustible (gaz, fioul, granulés ou bois) ou une autre source d’énergie comme l’électricité sont utilisés pour chauffer de l’eau ou un liquide caloporteur dans le chauffage central.

À son tour, le liquide va circuler vers des radiateurs ou des planchers chauffants pour transmettre de la chaleur.

Comment faire l’installation d’une chaudière ?

En premier lieu, il est vivement conseillé d’avoir recours à un professionnel chauffagiste pour l’installation de votre chaudière. Ce professionnel agréé peut assurer tous les points de sécurité et de technicité, un point essentiel à l’obtention d’une assurance habitation.

Sur le long terme, il peut également vous éviter des coûts supplémentaires générés par une mauvaise installation.

Si vous êtes dans la région, faites appel aux Alchimistes, vos chauffagistes à Montpellier !

Installation d’une chaudière au gaz

Mis à part la pose de la chaudière, plusieurs types de raccordements sont nécessaires pour faire fonctionner votre chaudière à gaz.

D’abord, un raccordement hydraulique est installé pour mettre en place l’ensemble du circuit de chauffage. Votre chauffagiste devra ensuite prévoir le raccordement au gaz, à l’eau chaude et froide pour le circuit d’eau sanitaire et à la ligne d’électricité pour assurer son fonctionnement.

Finalement, d’autres installations ou raccordements supplémentaires seront à effectuer pour les types de chaudières à ventouse, à condensation, etc.

Installation d’une chaudière électrique

Facile à installer et nécessitant peu de coûts d’investissement, elle peut être de type mural. Cela implique la nécessité d’utiliser un système de fixation solide.

Commencez la préparation en trouvant la place idéale où poser l’appareil. Cela doit être un endroit propre, sec et facilitant la circulation des personnes pour des entretiens ou des réparations éventuelles.

Ensuite, il faut raccorder le système au conduit d’eau en veillant à l’installation d’une soupape de sécurité. Finalement, un raccordement au circuit électrique sera fait en assurant la pose de disjoncteur.

Installation d’une chaudière au fioul

À la différence des autres chaudières, la chaudière au fioul nécessite l’utilisation d’un espace assez important à cause de son dispositif de stockage. En effet, elle aura besoin d’un réservoir pour contenir le fioul à utiliser.

Généralement, on utilise une cuve ou une citerne d’une capacité avoisinant les 1000 litres. Le chauffagiste aura donc pour tâche de faire le raccordement hydraulique, électrique, ainsi que de penser à l’évacuation de la fumée générée.

C’est également son œil d’expert qui va déterminer l’emplacement idéal pour votre installation (grenier, cave, garage, buanderie, etc.).

Note : les installations de chaudière au fioul seront interdites à partir du 1er juillet 2022. Les anciennes chaudières au fioul devront également être remplacées si elles arrivent à leur fin de vie et ne sont pas réparables.

Installation d’une chaudière au bois

Tout d’abord, une chaudière au bois nécessite un système de chauffage central sur lequel elle va être reliée.

Le chauffage central va dégager de la chaleur qui sera émise vers les émetteurs, cela peut être un radiateur haute ou basse température, un plancher chauffant, etc.

Le raccordement avec des tubes permet à l’eau de circuler librement dans un circuit fermé, garantissant ainsi une économie d’énergie. Il faut également prévoir un espace conséquent, car le système est imposant.

D’ailleurs, rien que le stockage des bûches sera encombrant. Vous devez par exemple vous munir d’un silo de stockage. Bien qu’il soit facile d’installer la chaudière au bois, prévoyez toujours un technicien professionnel pour éviter tout risque.

Quel prix pour une chaudière ?

Prix d’achat d’une chaudière

Le meilleur moyen de connaître le prix exact d’une chaudière est de demander un devis auprès de nos spécialistes, car il y a différents critères à évaluer pour avoir un montant réel.

Toutefois, vous pouvez quand même évaluer une fourchette de prix selon le type de chaudière à installer.

Les chaudières classiques reviennent moins chères que les chaudières à condensation, à ventouse ou à basse température.

À titre d’exemple, une chaudière gaz à condensation varie de 3000 à 6000 euros. Par contre, une chaudière classique n’est estimée qu’entre 500 à 2500 euros.

L’énergie combustible utilisée se ressent également sur les prix. D’une manière générale, une installation peu coûteuse génère des coûts élevés d’achats en énergie.

Par exemple, vous pouvez vous procurer une chaudière électrique à 1000 euros. Par contre, les coûts générés en énergie sont plus importants si on la compare à une chaudière au fioul. Le prix d’entrée de gamme de cette dernière atteint au moins 3500 euros et varie jusqu’à 8000 euros.

Prix d’installation d’une chaudière

Concernant le coût d’installation d’une chaudière, le prix varie également en fonction des modèles de chaudières.

Une demande de devis est conseillée, car il faut prévoir des frais liés au temps d’installation, au type de pose à effectuer, aux différents raccordements à effectuer et aux accessoires annexes à ajouter.

À titre indicatif, la pose d’une chaudière électrique est la moins coûteuse avec un prix variant de 400 à 500 euros.

De 500 à 1400 euros, vous pourrez installer une chaudière au gaz. Pour une chaudière au fioul, il ne faut pas compter moins de 1000 euros.

L’installation la plus coûteuse est celle d’une chaudière au bois, surtout si vous utilisez des granulés. Celle-ci s’évalue à partir de 2500 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.